Interview du CEO de Pitti Uomo à Florence

Raffaello Napoleone est partout, et pourtant se fait toujours discret. Dans le cadre de mon rôle de reporter de la Mode pour le podcast de 2Goodmedia, je cours les backstages et front row des Fashions shows entre Pitti Uomo à Florence, Milan et Rome. Et la personnalité immanquable de tous ces grands rendez-vous de la Mode en Italie est Raffaello Napoleone. Cette présence constante et réelle sur le terrain témoigne de son ancrage fort dans la réalité opérationnelle du marché de la mode aux côtés des marques et des designers. Omniprésent, puissant, et pourtant l’homme le plus humble et le plus discret que j’aie rencontré dans les grands rendez-vous de la Mode en Italie. J’ai la chance d’avoir pu le rencontrer dans son bureau de la Fortezza da Basso, le siège de Pitti Uomo, pour en savoir plus sur l’histoire du salon et comprendre les clés d’un succès international dans la Mode Masculine.

Raffaello Napoleone a Pitti Uomo

Qui est Raffaello Napoleone?

Raffaello Napoleone est le Directeur Général (AD comme Amministratore Delegato en italien) de PITTI IMMAGINE (qui recouvre PITTI UOMO, PITTI FILATI, PITTI BIMBO). Il est depuis 30 ans un acteur ou plutôt une personnalité centrale et pourtant très discrète du monde de la Mode en Italie. 

Au sein de PITTI IMMAGINE, PITTI UOMO est certainement la manifestation la plus connue. PITTI UOMO c’est la grande manifestation internationale de référence mondiale pour le Menswear et le Lifestyle contemporain qui se tient 2 fois par an (en janvier et en juin) à Florence. 

Delphine : Comment expliquez-vous le succès grandissant de PITTI UOMO, alors que d’autres places de la mode masculine sont aujourd’hui en difficulté, telles la Fashion Week Homme de Milan, Londres ou New York au profit de Paris ?

Raffaello Napoleone : Il y a plusieurs raisons qui expliquent le succès de PITTI IMMAGINE UOMO. Tout d’abord PITTI c’est un projet qui a démarré il y a 30 ans et qui propose la meilleure sélection au monde, et pas que pour l’homme d’ailleurs, il y a aussi les Tissus et mailles avec PITTI FILATI et l’enfant avec PITTI BIMBO. PITTI IMMAGINE c’est aussi une marque avec une forte notoriété internationale, et la capacité unique de mettre en place une véritable mise en scène et une expérience de contemporanéité avec de nombreux projets et l’atmosphère des salons signés PITTI IMMAGINE, ce que les autres salons ne font pas. PITTI c’est aussi tout une expérience visuelle et digitale avec cette année une explosion de couleurs et de graphisme avec PITTI OPTICAL POWER et une équipe de 80 personnes qui tournent au sein de la forteresse pour les images, vidéos. Un fil conducteur visuel et digital bien identifiable.

Delphine : Quelle place occupe l’Italie sur la scène mondiale de la mode masculine ?

Raffaello Napoleone : La mode masculine italienne et l’industrie du Made in Italy se portent bien. 

Pour la mode masculine, l’industrie italienne est incontournable et est une référence mondiale. L’Italie bénéficie d’une crédibilité très importante et de savoir-faire reconnus qui constituent un avantage concurrentiel indéniable.

Delphine : PITTI UOMO existe depuis 30 ans, quels sont les changements majeurs qui sont survenus selon vous qui l’avez dirigé pendant toutes ces années? 

Raffaello Napoleone : Il y a tout d’abord eu des changements majeurs au niveau du style masculin avec un gain de liberté et de diversité de l’offre vestimentaire et d’accessoires masculins qui ont comblé aujourd’hui l’écart qu’il y avait avec la mode féminine. Puis il y a eu de très importants changements dans un sens très positifs concernant les matières premières utilisées, la distribution. Bien sûr il y a eu le changement du digital et d’internet. Mais pour moi, l’industrie de la mode est l’industrie la plus impressionnante car elle demande une transversalité très importante du sourcing des matières premières jusqu’à la distribution des produits finis.  

Delphine : Lors de la cérémonie d’inauguration de PITTI UOMO, dans la salle du cinquecento del Palazzo Vecchio en présence du Monsieur le maire de Florence Dario Nardella, on a évoqué l’existence d’un système de la mode italienne autour de plusieurs villes importantes interconnectées comme Florence, Rome et Milan. Pouvez-vous nous parler de la place de Florence ? Et du rôle de Rome avec la Fondation AltaRoma dont vous êtes également administrateur ?

Raffaello Napoleone : L’emplacement de PITTI IMMAGINE à Florence joue un rôle fondamental et stratégique dans le succès de la manifestation. Florence est une ville d’Art, de Culture et d’Histoire connue dans le monde entier. Selon nous l’atmosphère que nous avons créé ici à Florence pour PITTI IMMAGINE est inimitable, c’est ce qui rend la manifestation unique. Nous avons d’ailleurs ouvert cette 94eme edition de PITTI en présence de Monsieur le nouveau Ministre des biens culturels Alberto Bonisoli. Avant on se posait la question des rapports qu’entretenaient la mode et la culture, aujourd’hui on peut dire que la mode est culture.

L’Italie est un pays de clochers, cela est bien connu, mais ce n’est pas un pays mono centrique. Concernant l’interconnexion de Florence – Rome – Milan, je soulignerais l’importance de coordonner les calendriers entre ces différentes scènes. Cela est particulièrement pertinent pour soutenir de nouvelles marques et leurs créateurs qui doivent être mis en avant dans le calendrier afin de bénéficier de la couverture presse et médias dont ils ont le plus besoin.

Nous avons de nombreux projets en cours et à venir visant à inviter des designers à lancer leurs collections ici depuis Florence dans le cadre du calendrier de PITTI UOMO. Chaque année nous avons des designers étrangers. Nous avons eu notamment CRAIG GREEN, le designer londonien, PAUL SURRIDGE qui a été le directeur créatif de ROBERTO CAVALLI, FUMITO GANRYU le designer japonais qui a lancé sa propre marque indépendante après avoir été designer de la marque COMME DES GARÇONS.

Et Rome a un rôle fondamental à jouer pour le lancement des jeunes créateurs avec la manifestation AltaRoma. Altaroma sous l’impulsion de Sivia Venturini Fendi a d’ailleurs accompli un grand travail sur l’aide aux jeunes créateurs.

Delphine : PITTI UOMO c’est tout un calendrier d’évènements qui ont lieu dans la ville, et une série d’expositions qui se tiennent au sein de la Fortezza da Basso, avec un programme chaque année renouvelé. Pouvez-vous nous parler des pavillons à ne pas manquer au PITTI UOMO ?

Raffaello Napoleone : Le pavillon FUTUR MASCULIN propose une sélection d’offres à l’avant-garde du Menswear contemporain. C’est toujours l’un des plus visites de PITTI UOMO. Il y a aussi le pavillon SCANDINAVIAN MANIFESTO qui propose de nombreuses collections de designers émergents de la scène de la mode du Nord de l’Europe. Pour ne citer que 2 pavillons majeurs.

Comment expliquez-vous l’admiration des français pour PITTI UOMO ? Quelle stratégie ou trajectoire voyez-vous pour PITTI UOMO demain ?

Je suis moi-même très proche des français ne serait-ce que par mon nom Napoleone (Raffaello parle couramment français) et j’ai vécu en France. Les français ont bien compris l’intérêt de PITTI UOMO qui est au service de l’ensemble du système de la mode masculine internationale et apporte une véritable expérience de style et de contemporanéité. 

Contacts

2Goodmedia is an international community of inspiring Brands, Artists, Designers, Creative entrepreneurs sharing their vision, knowledge, and experience to build a sustainable and inclusive future for the Society and our Planet.

If you want to know more about the last Pitti Uomo and the trends for Menswear in 2022/2023, discover our last article and podcast conversation with Ludovic Alban on 2Goodmedia.

You can access the official website of Pitti Uomo here.

Vous pourriez être intéressé

Menu